Adot utilise son capital data afin de répondre aux nouveaux enjeux des études marketing digitales

“Aujourd’hui, le marché des études marketing digitales est en pleine expansion. Beaucoup d’acteurs ont recours à des panels et des sondages téléphoniques pour nourrir leurs analyses. De notre côté, nous avons pour objectif d’apporter des informations déclaratives à ce type d’analyses en se basant sur des panels de consommateurs qualifiés grâce à de la donnée 100% loguée et anonymisée.” précise Yannis Yahiaoui.

“Nous touchons près de 90% des internautes français qui se connectent depuis un ordinateur, un smartphone et une tablette et avons des données socio-démographiques et e-commerçantes exclusives sur 20 millions d’entre eux.“, chiffre Yannis Yahiaoui.

Les études 1st party data annonceur

L’agence IProspect du groupe Denstu Aegis Network s’est lancée dans la commande d’une étude pour analyser la donnée 1st party de son client Ouigo dans le but de déterminer le profil des visiteurs du site de la marque et celui de ceux qui convertissent le plus. En croisant sa base de données avec celle du site de la marque, Adot (ex Adotmob) est capable d’identifier un profil socio-démographique ainsi que des comportements online spécifiques à chaque typologie d’audience.

« Les insights sont la base du métier d’agence. Le digital est un formidable laboratoire pour pouvoir déceler des comportements et des insights que nous n’avions pas avant. C’est pourquoi nous avons avec Adot (ex Adotmob) travaillé en collaboration pour aboutir à des produits innovants pour nos clients. Notre but ? Eclairer les marques qui nous font confiance sur leurs assets, leurs clients, leurs points de vente et être plus « intelligents » ensemble. C’est exactement ce que nous a permis cette étude d’un nouveau genre : déceler des comportements, nous éclairer sur les assets de Ouigo et mieux orienter notre conseil stratégique. “ explique Erwan Lohezic, Directeur Général de l’agence IProspect.

Des informations qui s’avéreront donc précieuses lorsque l’agence et l’annonceur réaliseront leur plan média afin de savoir précisément quelle audience cibler en priorité. Yannis Yahiaoui en convient d’ailleurs volontiers, cette offre est aussi un produit d’appel pour son activité publicitaire.

“En effet, en démontrant à nos clients notre faculté à analyser précisément leurs audiences, nous pourrons également démontrer la précision de l’activation en média via nos technologies” ajoute le CEO & co-fondateur d’Adot.

Ciblez votre zone de chalandise avec Adot

Les études géo-marketing

La société ad tech propose également des études géo-marketing, qui permettent à des retailers, qui investissent de plus en plus dans des opérations médias “drive-to-store”, d’analyser et de qualifier le trafic dans leurs points de vente, celui de leurs concurrents ainsi que dans des zones de chalandise spécifiques. Adot (ex Adotmob) pourra alors identifier l’âge, le genre, la CSP, les intérêts e-commerce, les sites & apps consultés ou encore les comportements offline tels que la distance parcourue, le temps passé en magasin, la fréquence de visite, etc.

“On peut alors analyser le comportement des visiteurs d’une chaine de restauration rapide donnée en semaine, comparer le profil des clients d’une enseigne du retail avec d’autres enseignes ou bien encore identifier le profil des utilisateurs résidant dans une zone de chalandise spécifique” confirme Yannis Yahiaoui.

Les études de comportement consommateurs

Enfin, Adot (ex Adotmob) propose également des études de comportement consommateurs permettant de sonder des panels digitaux qualifiés au préalable par son univers déterministe, d’analyser une cible marketing et/ou persona ad hoc ou bien encore de comparer des cibles marketing entre elles.

“Il s’agit ici de répondre à des questions du type : une mère de famille serait prête à acheter une marque spécifique de produit laitier. Qui sont les consommateurs de chocolat à Pâques en France ? Quelle est la différence entre les internautes intéressés par les Monospace et ceux intéressés par les SUV ?’’, explique Yannis Yahiaoui.

Et le patron d’Adot (ex Adotmob) ne compte pas s’arrêter en si bon chemin avec la mise en service d’ici quelques semaines d’une plateforme d’analytics, qui permettra à ses clients de décrypter en temps réel le profil ainsi que les intérêts de leurs audiences. ”C’est un produit complémentaire à nos études ad hoc.” Pour se faire, Adot (ex Adotmob) s’appuie sur l’expertise se son équipe insights & analytics composée de 7 personnes.

shares